Historique

Le RUGBY COQ MOSAN a connu son premier inscrit en août 1966. Toutefois, la première compétition officielle se déroulera en mars 1967.

C’est après avoir assisté à l’éclosion du Standard Bonnet qu’Albert MICHAUX, fort de cette expérience, décide, en devenant gestionnaire du Centre Sportif et Culturel de Rhees (F.N.) de fonder un club de rugby. La question est posée à J. FERON, Directeur du Centre, qui reste cependant assez perplexe : le rugby, on en parle si peu …Mais comme il est ouvert, il ne dit pas non et donne le feu vert.

Début août 1966, le premier inscrit est Jean Pierre HEYNEN, celui-ci réussit à attirer quelques footballeurs de la F.N. et, aidé par Gino NOGARA, il inscrit le club à la Fédération Belge de Rugby sous le nom de « COQ MOSAN RUGBY F.N » et reçoit le matricule 13 ». D’anciens joueurs du Standard Bonnet (Fogarolli F., Salasso A., Graff J-C., Viotto D., Buldrini C.) viendront rejoindre le Coq Mosan.

Aussi, en mars 1967, c’est la première rencontre officielle contre l’équipe de Jacques PIRLOT (un des futurs entraîneurs du club) : Tilff Rugby Club (quelle dragée !!!) l’actuel XV Seraing R.C.

A l’issue du championnat 1967-1968, à la surprise générale et grâce au talent de certains joueurs comme LUDZYNSKI F, TROTTA P, ZANELLA V, GELARDI J, CIANCONE F& W, PACCO J-P, … le Coq Mosan est champion de D II devant l’équipe du SHAPE et accède à la division I. Il y restera vingt deux ans. Albert MICHAUX est radieux.

 

Saison 69-70, le Coq Mosan remporte la Coupe de Belgique devant le favori, le Royal Football Club de Liége section rugby. Dans le monde du rugby, on pense qu’il s’agit d’un accident. Au contraire, cette victoire va lancer le club qui se renforce en 71-72 avec des joueurs comme DARCHAMBEAU Francis, DELA LIBERA Bernard, en 72-73 avec les frères BOSARD, Jacky DEBIEVE, Jean Pol STEEGEN, Guy VINOY, Pol ETIENNE, Victor ZATTA, et va dominer le rugby belge pendant une quinzaine d’années.

En effet, sous la conduite des entraîneurs successifs : G. NOGARA, F. VANDERVEKEN, JP HEYNEN, Ch. LATAPIE, M BOSARD, J. PIRLOT, D. MODAVE, F LUDZYNSKI, N CORSINI, E CUFFOLO, le Coq Mosan va se construire un palmarès des plus remarquable.

C'est en 72-73 que le COQ MOSAN prend la couleur NOIR et BLANC à la place du bleu et blanc de toutes les sections sportives FN. C'est à ce moment que la le Centre Sportif et Culturel de la FN demande au rugby pour pouvoir utiliser le nom "COQ MOSAN" pour l'ensemble des sections et pour l'A.S.B.L. qui gère le Centre.

A deux reprises, le XV mosan au complet représentera la Belgique contre les Pays Bas et une sélection d’Argentine en 74-75.

 

Suite à la mise en vente du complexe sportif de Rhees (Herstal) par la F.N., le Coq Mosan se devait de prendre un nouvel essor, c’est pourquoi, dès le début de la saison 97-98, le club s’installe « AL VILE CINSE » à Berneau. La venue du club en terre berneautoise est un peu un retour « à la maison ». En effet, la région procure au XV noir et blanc un nombre important de joueurs de plus le terrain de Longchamps était considéré comme deuxième terrain du club. Depuis la saison 2004-2005 les infrastructures se sont améliorées et développées avec l’acquisition d’un second terrain de rugby permanent.

Durant ses 40 ans d’existence le Rugby Coq Mosan a fourni et continue à fournir bon nombre d’internationaux seniors, juniors et cadets comme les Gelardi, Cuffolo, Ralet, Ghiro, Bosard, Heynen, Renquin, Gabriel, Delmelle, ...