Baptiste s'en est allé...

Hier, la claque était grande, pire qu’un gros placage qui nous laisse au sol : Baptiste Simar, ce gamin du club s’en allait.

Aujourd’hui, le Coq ne chante plus, mais il se souvient et la tristesse laisse vite place à des souvenirs agréables et remplis de joie.

Il se souvient d’un joueur prêt à tout pour défendre les couleurs de notre club, son club.

Il se souvient d’un gamin reconnu pour sa sympathie, sa bonhommie et sa bonne humeur partageant parfaitement les valeurs de notre sport, son sport.

Il se souvient d’un ami. Ce genre d’ami pour qui l’amitié n’est pas une illusion ou une vaine promesse, mais une véritable manière de vivre. Ce genre d’ami pour qui la bande de potes est autant indispensable qu’il ne l’est pour elle. Ce genre d’ami qui a fait de nos valeurs, le respect, la combativité et l’amitié, ses valeurs.

Dimanche, certains de tes anciens coéquipiers chausseront leurs crampons et le coup de sifflet aura une saveur toute particulière, mais tous savent déjà que tu assisteras à la rencontre peu importe où tu te trouves…

A Julie, Véro et Jean-Paul, le Coq vous adresse son soutien le plus profond et vous assure de la fierté qu’il a eue de voir dans ses rangs ce joueur, ce gamin, cet ami, notre ami !